Voici 7 phrases que les enfants ne devraient jamais entendre

Les enfants sont en apprentissage et en développement constant. Leur quotidien et ce qui leur arrive laissent des traces sur leur façon d’être, d’agir, de penser et d’aimer. Il est donc très important de faire attention à la façon dont nous les éduquons et aux phrases que nous prononçons devant eux.

L’éducation est l’une des tâches les plus importantes pour un adulte devenu parent. Les phrases que tu dis sans réfléchir peuvent avoir un impact négatif chez les enfants : en effet ceux-ci peuvent les interpréter de la mauvaise manière et cela influe sur leur façon de voir la vie et leur manière d’interagir avec leur environnement. Tu trouveras dans cet article certaines phrases qui peuvent avoir un impact sur le développement psychologique des enfants.

#7. ” Tu dois obéir aux adultes „


 

 

En écoutant cette phrase, l’enfant pense : ” Tous les adultes sont bons et intelligents. Je dois faire ce qu’ils me disent “. Cette phrase est dangereuse car l’enfant développe une confiance totale en tous les adultes, même ceux qu’il ne connaît pas. Il ne s’attend pas à ce qu’on puisse lui faire du mal.

Il vaut mieux dire : ” Tu dois obéir à tes parents „. Ainsi, l’enfant développe une pensée critique et une méfiance saine envers les étrangers.

#6. ” Ne pleure pas „

En écoutant cette phrase, l’enfant pense : ” Montrer des émotions est une mauvaise chose : si je pleure, je me ferai disputer “. Il peut grandir silencieux et timide. Et les émotions réprimées tôt ou tard se manifestent sous la forme d’une agression ou de larmes.

Il vaut mieux dire : ” Dis-moi ce qui te préoccupe “, ” Pourquoi tu pleures ? “. Ou si ton enfant est tombé ou s’est cogné : ” Tu pleures parce que tu as mal ou parce que tu as eu peur ? „. Ainsi, l’enfant sera à même de comprendre la situation, de comprendre ses sentiments et intégrera l’expérience de manière adéquate.

#5. “Ne sois pas radin”


 

En écoutant cette phrase, l’enfant pense : ” Je dois tout partager. Rien n’est à moi “. Avec le temps, cette manière de penser en fera une personne qui fait des sacrifices en permanence et qui ne défend pas ce qui lui appartient. Il pourra aller jusqu’à croire qu’il ne mérite pas d’avoir quoi que ce soit.

Il vaut mieux dire : ” Laisse ton ami jouer un peu avec ton jouet “, ” Et si vous échangiez les jeux un petit peu ? „. Laisse ton enfant disposer de ses propriétés à sa manière. S’il ne veut pas les partager, n’insiste pas.

#4. ” Qui t’a appris cela ? „

En écoutant cette phrase, l’enfant pense . ” Les parents ne savent pas que cela vient de moi “. Ainsi, ton enfant peut penser qu’il peut faire ce qui lui plaît et même rejeter la faute sur les autres.

Il vaut mieux dire : ” Pourquoi as-tu fait cela ? „. Ainsi, tu découvriras si l’enfant est à l’initiative de cette démarche ou s’il est sous l’influence de quelqu’un d’autre. Laisse-le expliquer ses actes

#3. ” Regarde comme elle est sage „


 

En écoutant cette phrase, l’enfant pense : ” Je suis le pire de tous, cela ne sert à rien pour moi de faire des efforts, de toute façon, je ne réussirai pas “. La comparaison avec les autres personnes affecte son estime de lui-même et peut lui faire penser qu’il ne réussira en rien.

Il vaut mieux dire : ” Tu peux aussi le faire „. Mets en avant les forces de ton enfant, ses qualités, et démontre-lui que tu crois en lui. Rappelle-toi que ton enfant est unique et qu’il a ses propres forces.

#2. ” Nous en parlerons à la maison „

En écoutant cette phrase, l’enfant pense : ” Les parents peuvent faire ce qu’ils veulent, je ne décide de rien, ils ne m’aiment pas et je ne veux pas aller à la maison “. De ses parents aimés, les parents deviendront ses superviseurs et la maison deviendra l’endroit où l’enfant attend d’être puni.

Il vaut mieux dire : ” Permets-moi de te dire ce qui m’a beaucoup dérangé „. Ainsi ton enfant ne prendra pas seulement en compte ses propres sentiments ; il commencera à penser aux conséquences que ses actes peuvent provoquer sur les autres.

#1. “Il est un peu tôt pour parler de cela”


 

En écoutant cette phrase, l’enfant pense : ” Mais j’ai vraiment envie de savoir, je vais demander à quelqu’un d’autre dans ce cas ! “. Si ton enfant te pose des questions incommodes et qu’il ne reçoit pas de réponse, il les trouvera auprès d’autres sources qui seront peut-être beaucoup moins compétentes.

Ce qu’il vaut mieux dire : ” Maintenant je ne peux pas te répondre, j’ai besoin d’un peu de temps „. N’ignore pas ton enfant ; s’il te demande quelque chose, tâche toujours de lui répondre. De cette manière, tu seras toujours une personne d’autorité pour ton enfant et tu ne perdras pas sa confiance.

Dodaj komentarz

Twój adres email nie zostanie opublikowany. Pola, których wypełnienie jest wymagane, są oznaczone symbolem *